Rentrée scolaire dans le contexte sanitaire

Communiqué de Mme la Préfète de la Somme,

Monsieur l’Inspecteur d’académie de la Somme

et Mme la Directrice Départementale de la Somme

à l’Agence régionale de santé

 

 

En ce jour de la rentrée scolaire, voici quelques rappels utiles :

1/ Un protocole a été mis en place et diffusé par l’Education nationale pour lutter contre la circulation du virus.

Ce protocole, prévoit notamment le port obligatoire du masque pour les collégiens et les lycéens, il n’est toutefois pas recommandé pour les élèves des écoles primaires et proscrit pour ceux des écoles maternelles.

Le port d’un masque « grand public » est obligatoire pour les personnels en présence des élèves et de leurs responsables légaux ainsi que leurs collègues, tant dans les espaces clos que dans les espaces extérieurs.

2/ Dans l’hypothèse d’un cas positif au Covid 19 dans un établissement scolaire :

Il est rappelé en premier lieu qu’un élève ou un personnel qui présente des symptômes évocateurs du COVID-19 ou qui se voit prescrire un test de dépistage, même en l’absence de symptômes, ne doit pas se rendre dans son établissement scolaire et doit l’en informer.

Dans les situations où un élève ou un personnel présenterait des symptômes évocateurs d’une infection à la Covid-19, la conduite à tenir est la suivante :
– la personne doit immédiatement être isolée dans l’attente de la prise en charge médicale ;
– le chef de l’établissement doit informer l’élève et ses représentants légaux des démarches à entreprendre ;
– le chef de l’établissement, dans la mesure du possible, délocalise temporairement le lieu de classe afin de la désinfecter ;
– cette désinfection est assurée par la collectivité territoriale de rattachement.

Dans l’attente des résultats, les activités scolaires sont maintenues en poursuivant avec attention les mesures du protocole sanitaire. Vous êtes informés de cette situation directement par le chef d’établissement, l’ARS ou l’autorité académique. La préfecture est informée par ailleurs par l’ARS.

Ensuite, si un test est positif, il appartient aux responsables légaux d’informer le chef d’établissement qu’un élève est un cas confirmé. La procédure de contact tracing est alors mise en oeuvre par l’ARS en lien avec les services de l’Éducation nationale. Si un établissement de votre commune connaît la présence d’un ou plusieurs cas confirmés, la décision d’un dépistage élargi de l’établissement ou de l’école est prise par les services de l’État en concertation avec l’ARS qui détermine son intérêt et son périmètre.

En cas de découverte de cas groupés, le maire sera tenue informé par la préfecture (sous-préfet d’arrondissement) qui est en lien avec l’autorité académique et l’ARS, de la situation épidémiologique, des investigations et des mesures à prendre. Dans ce cas, les mesures de restriction à apporter à l’accueil des usagers dans l’établissement doivent être proportionnées et il revient à la préfète d’en prendre la décision : elles feront l’objet d’une concertation avec le maire, assurée par le sous-préfet d’arrondissement. Une suspension partielle (qui ne concernerait qu’une classe ou qu’un niveau) ou totale de l’accueil dans une école ou un établissement scolaire relève en effet de l’exercice par le préfet de ses pouvoirs de police spéciale.

3/ Le port du masque sera obligatoire aux abords des établissements scolaires.

Si le département de la Somme demeure classé en vulnérabilité limitée à ce jour, il enregistre une augmentation du nombre de cas positifs au Covid 19 :

  • le taux de positivité (pourcentage de tests de dépistage Covid qui se révèlent positifs) s’élevait la semaine dernière à 1.66% contre 1.1% la semaine précédente ;
  • le taux d’incidence (nombre de personnes infectées sur une semaine et sur une population de 100 00 habitants) s’élevait la semaine dernière à 8.42 cas pour 100 000 habitants contre 3.51 cas pour 100 000 habitants la semaine précédente. 

Dans ce contexte, un arrêté rendant obligatoire le port du masque dans certains lieux identifiés comme susceptibles de favoriser la propagation du virus du fait d’une fréquentation importante ou d’une certaine promiscuité a été pris le 27 août dernier :

 

Arrêté du 27.08.2020

Ce nouvel arrêté rend obligatoire le port du masque dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées et sorties des écoles, collèges et lycées du département de la Somme, et ce 30 minutes avant et après les ouvertures et fermetures de ces établissements.